Skoda

(Information provenant du site de la cité scolaire d'Arsonval : Commentaires de leur voyage scolaire)

Prague 2004 : usine Skoda

samedi 10 avril 2004 par Simonnet

Le site de l’usine Skoda à Boleslav est impressionnant, c’est une ville dans la ville (Boleslav est une ville de 400 000 habitants), avec sa propre production d’énergie. La surface occupée, est plus grande que celle de la principauté de Monaco.

Quelques années avant la Révolution de velours, le gouvernement tchèque avait commencé à aménager le combinat de production de moyen de transport KAP, au moyen d’une désintégration horizontale en plus de 6 entreprises distinctes, parmi lesquelles : Tatra (automobile et camion) , Liaz (camion), Avia (camion), Jawa (moto), Karosa (bus) et l’AZNP (automobile) qui deviendra Skoda.
Ce réarrangement permit un début de restructuration interne chez Skoda.
En 1991, suite à la volonté du nouveau régime d’orienter l’économie tchèque vers l’économie de marché, une entreprise mixte fut créée entre le Groupe Volkswagen et Skoda dont l’Agence tchèque de privatisation était la propriétaire. Suite à cette vente directe, VW détient 70% des parts de l’entreprise mixte tandis que l’Agence tchèque de privatisation détient 30% des parts. VW n’a racheté que les installations industrielles assemblant et produisant les organes stratégiques de l’automobile, se débarrassant d’un bon nombre de fournisseurs qui étaient intégrés à Skoda et qui étaient issus de la désintégration du KAP.
La nouvelle entreprise mixte a néanmoins gardé des liens commerciaux avec ces fournisseurs.
Le projet d’investissement initial fut de 9.5 millions de DM, avec une capacité de 390.000 unités par an, mais l’investissement fut révisé à hauteur de 3.7 millions de DM. Sur le site produisant la Fabia, ce sont 1 200 véhicules par jour qui sortent des chaînes de montage.

- Skoda automobila a.s. compte 23 000 employés répartis dans trois sites de production dont le principal se situe à Mlada Boleslav (19 000). C’est dans cette ville que fut bâtie entièrement en 1996, la très moderne usine de montage de la Skoda-Octavia. L’usine de montage de la Skoda-Felicia, fut dotée quant à elle de 75 à 80% de nouveaux équipements, elle est aujourd’hui consacrée à la skoda Fabia et§ c’est cette usine que nous avons visité.

L’emploi global n’a que peu varié en termes quantitatifs depuis la privatisation, mais il a beaucoup varié en terme qualitatif. Le licenciement d’ouvriers non-qualifiés ainsi que de nombreux commis de bureaux a entraîné un important renouvellement de la main d’oeuvre. Au lieu de ces employés jugés improductifs, furent engagés des ouvriers qualifiés et des personnes spécialisés dans les secteurs presque inexistants auparavant du marketing et du design. Sur les chaines d’assemblage que nous avons vu, la moyenne d’âge est de 28 ans et 25 % des ouvriers sont des ouvrières !

Skoda est le seul producteur d’automobile de la République tchèque, et la marque contrôle près de 57 % du marché, ce qui est exceptionnel dans un pays industrialisé. Les deux tiers de sa production sont exportés dans plus de 60 pays. L’augmentation de ses exportations est en partie due à l’augmentation de la qualité de la production.

Les performances de Skoda sont exemplaires : il est le premier producteur industriel de République tchèque, le premier exportateur et affiche le plus important chiffre d’affaire.

- Skoda a conservé les liens qu’elle avait avec ses fournisseurs, tout en exerçant une certaine pression afin d’améliorer la qualité de la production et les délais de livraison. Simultanément, les équipementiers de VW ont été fortement encouragés à venir s’établir en République tchèque, afin de pallier les fournisseurs locaux dont la qualité fut jugée insuffisante pour la production des nouveaux modèles.
Skoda travaille actuellement avec près de 1 200 fournisseurs.
- Les équipementiers de VW, ont opté pour différents types de coopérations avec les fournisseurs tchèques : entreprises mixtes (joint ventures), rachats ou alliances stratégiques (Radosevic, 1998). La raison de leur venue est de pouvoir fournir à Skoda, VW et aux autres constructeurs présents dans les PECO des pièces nécessaires à l’assemblage de voitures et aussi de bénéficier des avantages en terme de coûts de production qu’offre la République tchèque.
- Plus de 33 joint ventures ayant Skoda comme partenaire, ont été fondées en République tchèque et 8 en Slovaquie.
Six fournisseurs de premiers plans se sont installés directement sur le site de l’usine Skoda-Octavia à Mlada Boleslav.


Compte-rendu proposé par Marlène B

Nous avons visité l’usine skoda le jeudi de notre départ. Elle se trouve à Boleslav à 40kms de la capitale Prague. Cet exposé portera sur quelques passages de l’histoire de l’usine, la création d’une automobile et quelques indications sur le fonctionnement des ateliers.

- L’histoire de l’usine a commencé au XIXème siècle grâce à Laurin et Klement qui inventèrent le tricycle en 1895 pour ensuite y greffer un moteur. Ce tricycle porta le nom de SLAVIA.

En 1905, ils créèrent la voiturette mais la naissance de Skoda eu lieu réellement en 1925 avec la création du sigle ailé appelé SKODA-PIELSEN. Skoda créa de nombreuses voiture telles que la skoda popular en 1924.
En mars 1991, l’usine skoda s’associa avec WOLKSWAGEN et cela entraîna une très grande renommée dans le monde entier.

- Aujourd’hui tous les travaux de construction c’est à dire le dessin, les images du prototype et même certains essais, se font sur ordinateur. L’ordinateur permet de simuler des tests de collisions c’est à dire des « crash-test » (toutes les parties de la voiture sont testées), il y a une très forte exigence sur les tests de glissage ( le cubing qui est très important).
- Les pièces sont produites avec de la tôle galvanisée et l’usine est aussi connu pour être la première à avoir introduit le soudage à laser, la chaîne de montage est entièrement automatisée et la production est divisée en 3 équipes de 8.
L’usine utilise le système Nevada : toutes les voitures sont produites à partir de l’ordre de commande.
La peinture est faites sur 1800 carrosseries chaque jour et les peintures sont "écologiques" (diluables à l’eau au cours du travail). Là aussi il y a 3 équipes.
Il faut 35 heures de travail pour faire une voiture.


- La ville de Boleslav compte 400 000 habitants et 19 000 sont des employés de Skoda mais en tout l’entreprise emploie 23 000 personnes, c’est le plus grand employeur de la République Tchèque : 70% travaillent dans l’administration et 30% dans le technique mais leurs salaires sont très bas, 850 euros en moyenne pour l’ensemble des employés et 608 euros en moyenne pour un ouvrier.
- Les salariés ont quelques avantages comme 10% de réduction sur la voiture qu’ils achètent et une cantine gratuite.
- Les femmes représentent 20 % des ouvriers d’atelier.

Les relations avec les fournisseurs sont essentielles et par exemple pour la Skoda Fabia, les composantes du moteur sont tous importés d’Allemagne et c’est l’usine Siemens qui fournit le tableau de bord. Skoda a 1200 fournisseurs dont 80% dans le système du « juste à temps » (les étiquettes "Kanban" sont accrochées au convoyeur et se déplacent en même temps que le véhicule). La restauration est faite par deux entreprises en sous-traitance (externalisation).

- 2000 voitures sortent chaque jour de l’usine.

- Ma synthèse :

Cette visite a été très enrichissante pour moi car la division du travail est dans notre programme cette année et comme les explications étaient très floues, grâce a la visite j’ai pu découvrir un univers très complexe où tout est programmé. Chaque chose est à sa place, les employés n’ont aucune perte de temps même leur pause est calculée et on voit le temps défilé sur une horloge géante. Ce qui a été dommage c’est que nous n’ayons eu que des explications de notre professeur. Je ne pensais pas qu’une chaîne de montage pouvait être aussi réglée et aussi bien organisée, l’usine de Skoda est certainement une des usines la plus moderne d’Europe.

Comments